Projet de développement intégré

Stiftung Pflanzen für Menschen

Le but est de doubler le taux de scolarisation dans la région d’Agadez au Niger après 3 ans.

 

Les grandes crises récentes de malnutrition dans la région du Sahel ont eu de graves conséquences. Dans l’espoir de trouver assez à manger pour survivre, de nombreux éleveurs nomades devenus sédentaires se sont installés avec leurs familles aux alentours de la ville d’Agadez, créant d’énormes bidonvilles. Dans ces conditions précaires, l’éducation primaire est inaccessible pour les familles les plus pauvres. Le taux de scolarisation est actuellement de 31%.

 

Avec l’engagement de la Stiftung Pflanzen für Menschen et le soutien du Ministère desAffaires étrangères, CARE vise à doubler lenombre d’enfants scolarisés en trois ans.Ceci sera réalisé par la construction de septécoles primaires équipées et un appui à la formation professionnelle des enseignants. Ces efforts seront encadrés par un centre pour les enfants de rue à Agadez et des activités génératrices de revenus pour les familles les plus pauvres, comme le soutien aux femmes pour améliorer leur production artisanale. Le cimentement de 15 puits et l’installation de 8 magasins de village seront aussi prévus.

Copyright: Carsten Luther, CARE

             

Fondation de Luxembourg. Alle Rechte vorbehalten