Activités caritatives au Proche Orient

Fondation La Marck

Œuvres sociales et préservation du patrimoine culturel des communautés chrétiennes au Moyen-Orient avec l’Œuvre d’Orient

Le soutien à l'école interconfessionnelle de Jaffa continue. Les Filles de la Charité voient leur important groupe scolaire d'Achrafieh à Beyrouth doté d'un ascenseur de grande capacité, adapté aux élèves handicapés qu'il reçoit en provenance des zones de guerre. C'est la poursuite de l'effort consenti par la fondation à destination des élèves pauvres ou déracinés.

Les œuvres sociales de mgr Maqdassi à Alqosh (Irak) sont dotées d'un complément de ressources pour leur permettre de continuer deux programmes : le soutien alimentaire et médical aux familles pauvres, le transport des étudiants à destination des universités voisines de Mossoul et Duhok (ancienne capitale assyrienne).

 

La fondation participera dorénavant aux frais de fonctionnement du centre Beit Gazo de sauvegarde des manuscrits orientaux basé au Liban. Il s'agit de préserver la mémoire des pays du Proche Orient christianisés dès les origines. La plupart des monastères sont très vulnérables. Seul à s'auto-défendre, le monastère Sainte-Catherine du Sinaï a réussi à préserver le plus vaste ensemble de manuscrits orientaux existant encore sur place. Les autres monastères ont été régulièrement  la cible d'attaques et les moines qui ont réussi à cacher ou à emporter leurs manuscrits l'ont fait au péril de leur vie. Suivant les préconisations du rapport Martinez de 2015, Charles Personnaz, directeur au ministère français de la Culture, le Sénat et la BNF ont apporté leur soutien à la création du centre Beit Gazo. Ses missions principales sont la restauration de manuscrits et leur numérisation. La fondation a demandé qu'il y soit ajouté le recensement des œuvres perdues ou volées pour alimenter les fichiers des organismes internationaux chargés de traquer le commerce illicite des biens culturels ou artistiques. 

page2image1802272 page2image1778304

 

Copyright: Œuvre d’Orient

 

Enfin, la désorganisation des services éducatifs en Syrie a amené une association locale à créer à Alep le centre Feshet Sama (Espace du Ciel), dont les objectifs sont les suivants : soutien scolaire, préparation aux examens, soutien psychologique, activités culturelles, promotion de la coexistence. 400 élèves y sont maintenant inscrits, et la fondation va apporter son soutien à cette initiative.

             

Fondation de Luxembourg. Tous droits réservés