Réseau de Banques de microcrédits au Sénégal

Fondation Jeankerber

Renforcement des femmes grâce au microcrédit pour leurs projets d’entreprise.

 

Au Sénégal, il est encore difficile dans les régions rurales et péri-urbaines pour les femmes d’être autonome financièrement, d'accéder à une éducation financière, ainsi qu’à la création d'entreprise. C’est pour faire face à ce défi que la Fondation Jeankerber sous l'égide de la Fondation de Luxembourg soutient un réseau de Banques de microcrédits dans le pays.

 

Ces Banques de microcrédits aident les femmes sénégalaises à se lancer dans des activités entrepreneuriales susceptibles de leur permettre d’élever leur niveau de vie et de pouvoir ainsi mieux nourrir, soigner et éduquer leurs enfants et améliorer leur statut social. Ce réseau créé et géré en collaboration avec des partenaires européens et sénégalais, vient en aide à plus de 4.500 femmes, notamment dans les provinces de Thies, Fatick, et Kaolack. L’objectif est de soutenir à terme 10.000 femmes dans leur développement de compétences entrepreneuriales et ainsi leur permettre de se valoriser et de faire valoir leur autonomie financière.

 

Le capital de chaque Banque de microcrédits a pour vocation d’être réparti entre les Groupements de Promotion Féminine (GPF). La responsable de la banque conseille le Bureau de chaque Groupement dans le choix d’attribution des microcrédits aux Adhérentes du Groupement. Les participations solidaires mises à charge pour chaque microcrédit ne doivent en aucun cas être assimilées à des intérêts financiers ou commerciaux. Elles sont l’illustration concrète d’une réelle solidarité et d’une féconde exemplarité à l’œuvre sur le terrain, année après année.

 

Image2

 

Les partenaires de ces projets sont : le réseau Lions-club entre la France et le Sénégal et les Sœurs Immaculées Conception de l’ONG Service Pastoral du Développement.

 

Les Banques de microcrédits donnent aux femmes les possibilités de :

 

  • Conserver leur épargne personnelle réalisée sur chaque microcrédit en vue de mieux finaliser leur autonomie financière par le biais d’un microprojet correctement dimensionné à leurs capacités personnelles et à leur esprit d’entreprise

  • Ouvrir une épargne libre personnelle ou communautaire, disponible à tout moment et susceptible de financer à terme un plus grand développement de leur microprojet.

 

Les capitaux mis en œuvre au sein du Réseau au travers des banques déjà constituées permettent ainsi de financer les projets de développement.

             

Fondation de Luxembourg. Tous droits réservés